Responsive menu

État des lieux

Navigation

État des lieux : un rapport coût/efficacité positif

L’évaluation pharmaco-épidémiologique de l’homéopathie permet de mesurer son utilité dans la pratique médicale et économique (coût, efficacité). En effet, certaines pathologies courantes, telles que les affections des voies aériennes de l’enfant ou les troubles anxieux de l’adulte, génèrent d’importants coûts de santé.

Les rhinopharyngites récidivantes de l’enfant

Une étude incluant 499 enfants de 18 mois à 4 ans a montré qu’en comparaison avec une prise en charge classique, l’homéopathie :

  • permet de limiter récidives et complications
  • dégrade moins la qualité de vie
  • respecte mieux les recommandations de santé publique (notamment quant aux prescriptions                          d’antibiotiques) (1)

Les bronchiolites du nourrisson

Comparativement à une prise en charge pédiatrique classique, l’homéopathie :

  • réduit significativement le nombre et la durée des épisodes de bronchiolites aiguës
  • diminue le nombre de complications
  • est plus économique pour l’Assurance Maladie
  • respecte les recommandations de santé publique (notamment concernant les prescriptions              d'antibiotiques et de corticoïdes) (2)

L’anxiété de l’adulte

En 1999, une étude française sur 394 patients a comparé la prise en charge des troubles anxieux de l’adulte par des médecins homéopathes et non homéopathes (3). L’évaluation a porté sur l’efficacité, la satisfaction et le coût direct pour l’Assurance Maladie.

Les résultats se sont révélés identiques de part et d’autre, avec cependant moins de prescriptions de psychotropes et moins d’arrêts de travail dans le groupe homéopathie.

Références bibliographiques

[1] TRICHARD M., CHAUFFERIN G., DUBREUIL C., NICOLOYANNIS N., DURU G. Effectiveness, quality of life and cost of caring for children in France with recurrent acute rhinopharyngitis managed by homeopath or non homeopath general practitioners : a pragmatic, prospective observational study. Disease Management and Health Outcomes 2004, 12(6),p.419-427
[2] TAGNARA J., DEMONCEAUX A., VAINCHTOCK A., NICOLOYANNIS N., DURU G. Etude sur la prise en charge de la bronchiolite du nourrisson en médecine ambulatoire. Etude observationnelle prospective à propos de 520 patients. Le Pédiatre 2004,XXXX (204),p.1-7
[3] VAINCHTOCK A., DANSETTEG.Y., NICOLOYANNIS N., DURU G., CHAUFFERIN G., LAMARSALLE L. Medico economic evaluation of anxiety disorders management in outpatient care. Health and System Science 2000, 4 :p.103-115