Responsive menu

Perspectives: protocole de grande ampleur

Navigation

Quelle est la place de l’homéopathie dans les stratégies de prise en charge des médecins, prescripteurs d’homéopathie ou non ? Des études permettront de répondre à ce questionnement dans le cadre de pathologies courantes telles que les infections rhinopharyngées ou l’anxiété, mais aussi dans le traitement des cancers.

Observation des pratiques médicales

Un programme de grande ampleur, composé de quatre études, a été récemment lancé pour décrire et comparer la pratique de médecins prescripteurs et non prescripteurs de médicaments homéopathiques. Il se positionne sur deux axes :

  • Les motifs de consultation et les caractéristiques des patients
  • L'impact de la prise en charge et du traitement homéopathique et allopathique, en termes                             d'évolution clinique, de qualité de vie, d'effets secondaires et de risque

Les pathologies concernées sont les infections des voies aériennes supérieures, les perturbations du sommeil, les troubles musculo-squelettiques, l’anxiété et la dépression.

Cancérologie : la place de l’homéopathie

Une étude va évaluer la place de l'homéopathie dans la prise en charge des patients suivis par leur médecin traitant, prescripteur ou non de médicaments homéopathiques, en particulier dans le traitement :

  • des effets indésirables des médicaments anticancéreux
  • des pathologies annexes

Les cancers concernés par l’étude sont les plus fréquents (sein, prostate, appareil digestif, poumons).