Responsive menu

Etape 3: La dilution homéopathique

Navigation

La spécificité des médicaments homéopathiques


Le procédé le plus utilisé est connu sous l’appellation dilution Hahnemannienne. Elle peut se réaliser au centième ou au dixième, ce qui est indiqué sur l’étiquetage du médicament par les suffixes CH ou DH.
 

Le saviez-vous ?

Certaines souches minérales, chimiques ou animales se révèlent insolubles. Leur premières dilutions sont alors obtenues par trituration dans du lactose, jusqu’au seuil de solubilité.