Responsive menu

1 Belge sur 2 fait confiance à l'homéopathie (enquête IPSOS)

    21/09/2011

    Etude IPSOS sur « Les Belges et l’homéopathie », menée en mai 2011 en Belgique, sur un panel représentatif de 1000 hommes et femmes âgés de 18 ans et plus.

    Une étude récente* démontre une utilisation et fidélisation croissantes du nombre d’utilisateurs de médicaments homéopathiques en Belgique.

    Environ 1 Belge sur 2 fait confiance à l’homéopathie pour soigner les maux de la vie quotidienne et les pathologies courantes.

    L’homéopathie : une solution efficace, sans effets secondaires, dont l’innocuité rassure.

    Explications…

    L’image de l’homéopathie en Belgique

    Avec 78% de notoriété, l’homéopathie est totalement entrée dans les moeurs. Elle est
    utilisée par 40% des foyers en Belgique.
    La confiance en l’utilisation de l’homéopathie est renforcée par plusieurs points : non polluante, l’homéopathie est perçue comme rassurante, sans effets secondaires et efficace.
    Ceci explique la fidélité des utilisateurs : 55% en font usage depuis plus de 5 ans.

    L’homéopathie pour toute la famille

    Les médicaments homéopathiques sont utilisés par des adultes (45%) mais également
    pour les enfants (29%) et pour les animaux de compagnie (20%). Au sein des foyers
    ‘utilisateurs’ avec enfants, l’homéopathie prend une place très large dans la thérapeutique
    familiale !

    L'homéopathie pour de nombreuses pathologies

    L’homéopathie est présente sur tous les fronts… Dans la vie quotidienne et saisonnière, les foyers qui ont recours aux médicaments homéopathiques, le font pour des pathologies chroniques ou aigües telles que les maladies hivernales (49%), les allergies (32%), les coups, bleus, bosses (32%), le stress (29%), Mais pas seulement ! En accompagnement de traitement des pathologies plus lourdes, l’homéopathie peut soulager certains symptômes.

    Une forte attente d'information...

    La tendance de ces 10 dernières années est clairement orientée vers la recherche proactive d’informations de la part du patient, qui prend sa santé en main, se préoccupe de son bien-être et comprend les enjeux de l’environnement.

    51% de la population belge recherche des informations sur l’homéopathie, car ils se considèrent mal ou très mal informés au sujet de l'homéopathie. Ils souhaiteraient recevoir de l'information, principalement de la part de leurs médecins (58%), de leur pharmacien (39 %) .

    Médecins et pharmaciens sont donc des acteurs importants dans le conseil de l'homéopathie. Dans la recherche de l’information, internet est de plus en plus sollicité (36%), essentiellement les sites spécialisés en « santé », les forums… Les patients font également confiance aux media (29%), ils apprécient les conseils sur des article thématiques.

    Un bel avenir pour l'homéopathie !

    L'homéopathie connait actuellement une forte croissance et répond aux attentes des patients à la recherche de médicaments efficaces, sûrs et sans effets secondaires.

    L'homéopathie est une alternative thérapeutique utile et complémentaire à l'allopathie.