candidats

Candidat

journalistes

Journaliste

pro- santé

Professionnel de santé

C’EST QUOI L’ARNICA MONTANA ?

 

L’Arnica montana - ou arnica des montagnes - est une plante sauvage qui pousse sur les hauteurs européennes, est connue pour ses vertus calmantes et ses effets sur les douleurs et la fatigue musculaire

Cultivée dans les pâturages de montagne, notamment dans les Vosges, l’Arnica montana (Arnica des montagnes) est une plante reconnue depuis des centaines d’années pour ses nombreuses propriétés médicinales. Il faut dire que les nombreux effets positifs que l’on attribue à la plante jouent clairement en sa faveur; cicatrisation des hématomes, apaisement de la douleur et des courbatures, vertus calmantes. L’Arnica montana est un véritable allié qui devrait vous rendre la vie plus facile au quotidien.

arnicamask

Où pousse l’Arnica montana ?

 

L’Arnica montana - ou Arnica des montagnes - est une plante vivace qui pousse au-dessus de 800 mètres, dans tous les massifs montagneux des Vosges, des Alpes, du Massif Central, de l’Ardèche, des Pyrénées et de l’Aveyron.

 

À maturité, elle peut mesurer jusqu’à 60 cm de haut. Ses fleurs, quant à elles, font de 5 à 6 cm de large et sont reconnaissables à leur couleur jaune orangée. L’Arnica montana est essentiellement présente en Europe. On en trouve également d’autres variétés au sud de la Russie et dans certains États d’Amérique du Nord. En France, elle est chez elle un peu partout en altitude : dans les Pyrénées, le Massif Central, l’Aveyron, les Vosges et sur les contreforts des Alpes, bien sûr1.

Une cueillette très respectueuse

 

Tout, dans la culture et la récolte de l’arnica, est fait pour prendre le plus grand soin de la plante et de la biodiversité. Pour cela, de bonnes pratiques de cueillettes ont été définies. Elles précisent que la récolte doit se faire à la main, de manière responsable et uniquement pendant la floraison, en juin et en juillet. De plus, nous, Laboratoires Boiron, travaillons avec des cueilleurs professionnels qui savent préserver les sites en ne prélevant pas la totalité des plantes présentes et en prenant soin de ne pas arracher les tiges souterraines, ni récolter les plants en fruits. Et pour protéger encore plus l’arnica, nous privilégions désormais celle issue de l’agriculture et en particulier, bien sûr, de l’agriculture biologique. Ainsi, en 2020, 91% des plantes que nous avons utilisées étaient d’origine biologique.

arnica montana - promesse boironplay

L'Arnica
La promesse Boiron

Tout est dans la plante fraîche

 

Pour les Laboratoires Boiron, respecter l’arnica c’est respecter les bienfaits de ses principes actifs. Voilà pourquoi, nous avons fait le choix de n’utiliser que des plantes fraîches, cueillies fleuries et entières. Dès la récolte, les plantes sont acheminées vers nos laboratoires dans les 72 heures. À leur réception, des contrôles rigoureux s’assurent de leur qualité, de leur taux d’humidité et de l’absence de radioactivité. Les plantes subissent également des analyses phytochimiques. Si les résultats prouvent leur bonne qualité, la phase de transformation peut alors commencer. Puis, à la fin du processus de fabrication, chaque lot d’extrait obtenu est contrôlé selon les spécifications de la Pharmacopée Française afin d’en garantir la qualité et l’efficacité.

150 substancesmask

Plus de 150 substances identifiées

 

Flavonoïdes, lactones, acides phénols, triterpénoïdes … ce sont les noms scientifiques des substances de l’arnica qui prennent soin de votre santé. Découvrez-les toutes dans ce schéma. 2,3

Le point de vue de l’Organisation Mondiale de la Santé

 

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) reconnaît l’usage “traditionnel” de l’arnica “en traitement local contre la douleur et l’inflammation provoquées par des contusions mineures et des accidents (ecchymoses, hématomes)” ainsi que dans “le traitement local des inflammations, des piqûres d’insectes et de la phlébite superficielle (la présence d’un caillot de sang dans une veine située sous la peau, comme par exemple une varice) ».4

arnicamask

Menacée de disparition

 

Mais cette merveilleuse plante sauvage est menacée de disparition. D’un côté une demande croissance de la part des laboratoires pharmaceutiques pour cette plante reconnue pour ses nombreuses propriétés médicinales. De l’autre côté, une espèce fragilisée par l’activité humaine : agriculture intensive, fertilisation des sols, cueillette... Elle doit ainsi être protégée pour pouvoir survivre. Heureusement, des initiatives ont été réalisées dans ce sens, afin de soutenir une culture plus respectueuse de l’Arnica montana. Dans les Vosges notamment, où une convention encadre la cueillette de la plante. Certaines entreprises ont également bien compris l’enjeu se trouvant derrière cette cueillette. C’est notamment le cas des laboratoires Boiron, qui ont  signé une convention pour en garantir la durabilité.

CE1A17A6-019E-4BA1-9840-32FABDCF3286

Témoignages

 

 

Les bienfaits de l’arnica en cas d’ecchymoses, de contusions, d’œdèmes, de douleurs musculaires ou de réactions inflammatoires sont connus depuis très longtemps. Et aujourd’hui encore, nous profitons des remarquables propriétés anti-inflammatoires, antioxydantes, vasculoprotectrices, veinotoniques, antimicrobiennes et anti-thrombotiques de cette plante.

 

La plante d’arnica est vraiment mon alliée au quotidien. Pour accompagner mes efforts dans ma pratique sportive de haut niveau. Ou pour m'aider à soulager mes petits tracas et ceux de mes enfants dans notre vie de tous les jours.

Témoignages

 

 

Les bienfaits de l’arnica en cas d’ecchymoses, de contusions, d’œdèmes, de douleurs musculaires ou de réactions inflammatoires sont connus depuis très longtemps. Et aujourd’hui encore, nous profitons des remarquables propriétés anti-inflammatoires, antioxydantes, vasculoprotectrices, veinotoniques, antimicrobiennes et anti-thrombotiques de cette plante.

 

La plante d’arnica est vraiment mon alliée au quotidien. Pour accompagner mes efforts dans ma pratique sportive de haut niveau. Ou pour m'aider à soulager mes petits tracas et ceux de mes enfants dans notre vie de tous les jours.

Dr Khalil Taoubi - Attaché scientifique Boiron

1 Tutin T.G., Heywood V.H., Burges N.A. et al. (1976) - Flora Europea - Cambridge University Press (G.B.)

2 Hänsel R., Keller K., Rimpler H., Schneider G. Hagers Handbuch der Pharmazeutischen Praxis 5. Auflage. Springer Verlag, Berlin, 1992, Band 4 : Drogen A-D, 345.

3 Pinkas M., Pinchon T.M. Arnica montana L. (Asteraceae) ; in Cornillot : Acupunture & Médecine traditionnelle chinoise, Phytothérapie & Aromathérapie, Homéopathie. Ed. Fison-Roche, 1996, 77-83.

4 Pinkas M., Pinchon T.M. Arnica montana L. (Asteraceae) ; in Cornillot : Acupunture & Médecine traditionnelle chinoise, Phytothérapie & Aromathérapie, Homéopathie. Ed. Fison-Roche, 1996, 77-83.

Partager :

Facebook
Linkedin
test@tes.fr
ok